A titre d'information, lors de la réception du contrat de location, le vacancier doit veiller à ce que le contrat ne comporte aucune clause abusive ou qu’il soit bien conforme à ses attentes, le signer et envoyer par la suite les arrhes ou l’acompte (selon ce qui aura été défini dans le contrat).
 
S'il s'agit d'arrhes, celles-ci sont un moyen de dédit. Si vous annulez votre réservation, les arrhes que vous avez versées ne vous seront pas restituées. Si c'est le propriétaire qui annule votre réservation, il doit vous restituer le double des arrhes versées.
 
S'il s'agit d'un acompte, la réservation est un engagement ferme et définitif qui entraîne pour le vacancier l'obligation de verser la totalité du loyer ou à défaut de dédommager le propriétaire (sauf en cas de force majeure) en cas d’annulation. Si c'est le propriétaire qui annule votre réservation, il devra vous indemniser tant du préjudice moral (vacances compromises) que financier (frais supplémentaires d'hébergement).
 
Il est recommandé, dans un premier temps, de vous référer aux termes de votre contrat de location.
Si vous pensez être dans votre droit, vous pouvez les faire valoir auprès du propriétaire.
 
En dernier recours, vous avez la possibilité de vous rapprocher d'une assistance juridique si vous le jugez nécessaire.
 
Pour vos futures réservations,découvrez l’Assurance Location Tranquillité.
 
Sachez qu'il est toujours conseillé de parler avec le propriétaire au téléphone avant d'envoyer votre paiement.